Wire weaving #1 : la double hélice d’ADN

Je me suis lancée dans le wire weaving aussi appelé wire wrapping même s’il y a une différence. J’ai acheté du fil de cuivre brut de 20 gauge et 28 gauge et je me suis lancée en suivant cette vidéo (en Russe mais la vidéo suffit à comprendre, surtout que c’est un schéma très simple):

Qu’ai-je fait en premier ? Un ADN ! Voici le résultat :

bijou en fil de cuivre

Ce n’est pas compliqué à faire. Le seul truc est de garder une tension constante du fil, mais cela vient avec la pratique. C’est facile dans ce cas car, ça doit être une autre paire de manche de faire des brochettes, pendentifs et autres bijoux complexes.

Toutefois, dans ce cas, je n’avais pas de pince adéquate pour faire des boucles. Donc, j’ai fait « un peu n’imp » à la fin et je dois encore limer les pointes.

J’aimerai bien faire différents types de neurones prochainement.

Crochet #32 : Coaster Chat Citrouille

Halloween 2016 vient de passer et je n’ai pas beaucoup crocheté. J’ai fait de la couture, du wire weaving (wire wrapping). Le reste du temps j’étais soit malade, soit fatiguée car, beaucoup de boulot au labo.

Crochet coaster sous-verre halloween char citrouille

J’ai tout de même pu crocheter un accessoire halloween. A la base, je voulais faire un amigurumi citrouille, sauf que j’ai fait une base tellement grande que j’en ai perdue l’envie de faire une citrouille. J’ai donc pensé à faire un pot (à stylo ou autre) Pokemon avec un personnage orange. Mais je suis tombée malade alors que je n’avais fait que quelques mailles. Ça ma refroidit dans l’idée de faire un pot Pokemon. J’ai fini par trouver quelques choses de rapide, car je ne voulais pas gâcher cette base ronde surtout qu’il y a le challenge crochet Halloween 2016. J’ai trouvé le patron d’un Pumpkin Cat Coster que j’ai suivi pour compléter le coaster dont la base était en single crochet alors que celle du patron est en double crochet.

Crochet coaster sous-verre halloween char citrouille

Du coup, j’ai 1 halloween coaster Pumpkin Cat. Niveau stabilité, ce n’est totalement ça. Les additions (yeux, bouche) n’aident pas à la stabilité. Mais ça reste utilisable tout de même, il faut juste faire gaffe.

J’avoue que si je n’avais pas lancé le challenge, je n’aurais surement pas essayé de faire quelque chose avec ma base ronde crochetée.

Amigurumi #25 : Girafe du kit crochet Aldi So Crafty

Il y a quelques semaines, Aldi vendait des kits crochet amigurumi So Crafty. Le kit contient tout ce qu’il faut (crochet, aiguille à laine, pelotes de laine, fibre pour rembourrage, le patron et accessoires pour les porte-monnaies) pour crocheter des peluches, porte-monnaies ou encore un cosy pour théière. J’ai acheté 5 des 6 kits, je ne voulais pas spécialement le couvre théière.

giraffe-crochet-kit-amigurumu-aldi

Voici, le résultat pour la girafe. Bizarrement mes deux collègues l’ont confondue avec un âne, confusion d’après l’image de la boite.

girafte crochet amigurumi kit aldi

Le patron est écrit avec la nomenclature UK, heureusement que c’est un amigurumi et donc travaillé qu’en single crochet ( = double crochet en UK), sinon il y a de quoi s’emmêler les pinceaux. Sinon je n’ai pas trouvé de faute dans le patron, mais j’ai trouvé des erreurs d’impressions et de mise en page. D’une part, les instructions pour crocheter le corps sont présentes deux fois, dont une fois à la suite de celles pour faire les points de décorations de la girafe. D’autre part, il y a une erreur mineure où le mot « body » n’est pas en gras alors qu’il devrait l’être. Bref, une fois que l’on a compris que le corps est répété deux fois, il n’y a pas de problème à suivre ce patron. Certes, il y a les abréviations des types de mailles, mais il faut tout de même déjà avoir les bases minimales en crochet.

En conclusion, je suis contente de ce kit, je vais me mettre aux autres après Halloween car j’ai le challenge à faire pour le 1er Novembre.

girafte crochet amigurumi kit aldi

Challenge #2 : Challenge Crochet Halloween 2016 [1 novembre 2016] et Résultat

Pour Halloween 2014, j’avais fait une chauve-souris et un petit diable rouge et pour Halloween 2015, j’avais crocheté Jack le fantôme. Même si je ne fête pas Halloween, je vais rester dans la thématique en me lançant un petit challenge : Halloween Crochet Challenge 2016.

halloween-ban-crochet-challenge

Pour réaliser ce challenge avec succès, je dois faire, d’ici le 1 Novembre :

  • 2 amigurumis
  • 2 accessoires

Ça ne va pas être évident à réaliser, surtout que je n’ai pas spécialement la laine pour en ce moment, mais c’est aussi ça le but d’un challenge, il ne faut pas que cela soit trop facile. Il n’y a aucune restriction en termes de tailles pour les amigurumi. Aussi, tout ce qui n’est pas amigurumi est considéré comme un accessoire, donc ça peut être un bonnet comme un sous-verre ou une petite décoration.

N’hésitez pas à participer si vous le souhaitez. On a 3 semaines pour réussir le challenge. A vos crochets ! Prêts? Crochetez !

Résultat!? Ratage complet avec un seul accessoire et zéro amigurumis.

Crochet #32 : Coaster Chat Citrouille

[source image]

Piment & Hydroponie #6 : Capsicum chinense Jellybean

J’ai enfin testé mon premier piment qui n’est pas de l’espèce Capsicum Annuum ! Au programme d’aujourd’hui, j’ai goûté le Jellybean (aussi appellé Yellow Fire ou Yellow Jellybean) dont le numéro ARS/GRIN est PI 260501.

Jellybean fait partie de l’espèce Capiscum Chinense comme le piment Habanero. C’est une plante ornementale qui donne plein de petits piments jaunes, jaunes pâles, ressemblant à des bonbons Jellybean, d’où son nom.

jellybean-yellow-fire-chilli-pepper-piment

Ça donne envie de croquer dedans comme un bonbon, mais il ne faut pas se laisser avoir par sa taille, car ce piment fait environ 40000 unités Scoville. Pour comparaison le Jalapeno fait entre 3500 et 8000 unités Scoville et le Habanero fait entre 200000 et 350000 unités Soville.

La paroi est un peu épaisse et juteuse. Niveau goût, ce piment a un arôme citronné sans être acide-piquant, c’est une attaque citrique plutôt ronde. Je trouve ça bien plus agréable que l’attaque citronné et l’arôme du Jalapeno. Ceci dit cet arôme n’est pas très prononcé et elle est vite éclipsée par la chaleur et puissance du piment, que je considère comme Hot -, car ça reste gérable même si ça pique à fond (je précise que j’ai goûté que la moitié du piment). C’est le plus fort des piments que j’ai testé pour le moment, mais bientôt arrivera un habanero.

Comme la plante est vraiment petite et compacte (dans la photo ci-dessous, il y a 2 plantes), je pense garder cette plante comme bonchi ( = chilli bonzai). Ceci dit, elle a subit les ravages d’une peste dont les feuilles sont infectées et abîmées, j’attends donc de voir comme ça va évoluer.

jellybean-yellow-fire-chilli-pepper-piment-2

Résultat du Challenge Crochet Star Wars

Je suis très en retard dans la mise à jour du challenge crochet Star Wars et je n’ai pas réussi à finir le challenge. La raison est simple, j’ai déménagé dans un autre pays pendant que le challenge était en court et donc j’ai dû mettre le crochet de côté pendant quelques temps. Je suis de retour avec un projet en court, mais qui n’a rien à voir avec Star Wars.

Voici mon résultat du challenge :

  • 1 vêtement/accessoire vestimentaire (gants, bonnet, écharpe, etc.) : SUCCÈS!

Crochet #26 : Bonnet Twi’lek Star Wars

Crochet star wars bonnet twi'lek

  • 3 amigurumi (personnages ou véhicules de Star Wars) : 1/3!

Amigurumi #22 : Mini Dark Vador

crochet amigurumi mini dark vador

  • 2 accessoires (sous-verre, marque-page, cozy, sac etc.) : 1/2

Crochet #27 : Coaster Empire Galactique Star Wars

crochet embleme imperial de l'empire galactique sous-verre sous-assiete

J’en profite pour féliciter Stephie qui a fait un excellent bonn’écharpe Ewok.

Piment & Hydroponie #5 : Capsicum annuum (Hot) Super Chilli F1

Encore un Capsicum Annuum au programme, mais ce sont les plus facile à trouver en supermarché et donc les premiers que j’ai fait pousser, en Finlande comme en Angleterre. Aujourd’hui c’est le (Hot) Super Chilli F1.

hot super chilli f1 johnson

Comme j’ai déjà pu le dire ici ou sur la page Facebook du blog, j’ai un cas de peste qui s’est répandu dans mes plants de piments. Le Super Chilli F1 résiste bien et la plante produit plein de fleurs et de fruits.

Malheureusement, je n’aime pas du tout ce piment. En bouche, il n’est pas très fruité et très vite la chaleur tape. Le temps d’essayer de distinguer un quelconque arome, me voilà la bouche en feu (médium +, comme le piment Heatwave) pendant quelques minutes puis ça disparait aussi vite que c’est venu (contrairement au Heatwave). Voilà. Rien d’intéressant à mon goût. Pas vraiment d’arôme sympa et fruité, un punch hot mais qui se dissipe assez vite et le tour est fini.

Comme c’est une plante F1, et que je n’aime pas du tout ce piment, je ne vais vraiment pas m’embêter à garder les graines, les faire pousser, les sélectionner, etc. Je vais me débarrasser de la plante une fois que j’aurais récolté les autres piments. Je les utiliserais dans un plat indien histoire d’ajouter du hotness, mais pas du tout pour ajouter un gout fruité ou une saveur sucrée.

Piment & Hydroponie #4 : Capsicum annuum Jalapeno

Suite à mon déménagement, j’ai recommencé la culture de piment en hydroponie (méthode Kratky). J’utilise Chilli Focus pour les nutriments et des pots de crème/yaourt comme récipient pour l’eau.

Problème important, mes plantes sont malades. Un virus ou une bactérie a infecté une des plantes et l’infection s’est propagée. Je suppute avoir contaminé le pot de nutriment par la même occasion. Malheureusement, plusieurs plantes sont mortes, d’autres tiennent encore le coup, à voir comment elles vont évoluer. J’ai commencé à faire germer d’autres graines de piment, et cette fois ci, je vais utiliser des nouveaux pots et surtout une nouvelle bouteille de nutriment (Je reprends du Hydro grow d’Ionic, comme c’était le cas sur Helsinki). Cette fois, j’espère que ça ira, car c’est la première fois que je rencontre ce problème de peste, qui s’est répandu sur toutes les plantes (normal, elles sont toutes les unes à coté des autres).

Parmi les plantes malades, j’ai eu un plant de Jalapeño dont j’ai pu récupérer deux fruits murs et surement un autre d’ici début de semaine prochaine. Les racines sont infectées par des espèces du genre Pythium, mais la plante survie encore. Comme je n’aime pas spécialement les Jalapeno, je ne vais pas m’embêter à essayer de sauver la plante. Une fois tous les fruits récoltés, si possible mûrs, je me débarrasse de la plante et je ne ferais plus pousser de Jalapeno.

jalapeno chili hydroponic

J’ai testé cette récolte de Jalapeno et je dois avouer que les arômes et goûts ne m’enchantent guère. L’arôme fruité est de type citrus et je n’aime pas spécialement ça. J’aime bien l’arôme et goût acide d’un citron, mais dans le cas de piment, ça ne passe pas. Donc l’arôme fruité du Jalapeno a une attaque vive par son côté citrus et c’est tout, vient ensuite la brûlure de la capsaïcine que je trouve médium -. Je classe la chaleur des piments par mild, medium, hot, extreme, ainsi que l’ajout de + et -. Par comparaison, je trouve l’arôme fruité du Heatweave plus complexe, plus riche et plus rond donc plus agréable en bouche.

En conclusion, je ne vais pas faire pousser d’autre plante de Jalapeno, car je n’aime pas ça. C’est peut être idéal en chipotle pour des sauces, mais je n’ai pas prévu d’en faire. Je vais tout de même utiliser les Jalapeno que j’ai récoltés dans un poulet curry, histoire de ne pas les jeter.

Couture #12 : Bandana et chapeau tricorne Pirate

J’ai récemment été invitée à un BBQ sur le thème Pirate pour l’anniversaire d’une pote. Comme j’ai su le thème au dernier, j’ai improvisé un bandana et un chapeau tricorne pirate à l’arrache.

J’ai eu de la chance de trouve du tissu fin avec tête de mort et os typiquement dans le thème de la piraterie, ainsi que des restes de tissus de style velours chez Masons à Abingdon.

Je n’ai acheté qu’un demi-mètre de tissus pirate pensant que ça allait suffire pour le bandana, mais j’aurais dû en acheter plus. Je me suis retrouvée avec un carré d’un peu moins de 50 x 50 cm, plutôt 45 x 45 cm, ce qui fût tout juste pour faire le nœud du bandana une fois porté. La prochaine fois, j’opterais pour du 60 cm x 60 cm. Dans l’absolu, il n’y a pas beaucoup de couture à faire une fois le carré de tissu découpé, il suffit juste de faire l’ourlet tout autour. J’ai essayé de faire ça avec un pied de machine pour ourlet (de deux tailles différentes) mais comme le tissu est tellement fin et glissant, il s’empêtrait dans la machine après trois ou quatre coutures. Comme je n’avais pas d’interfacing (entoilage thermofusible en français ?), je ne me suis pas embêtée et j’ai fait ça au pied de biche classique (celui de base fourni avec la machine à coudre). Mais comme il était tard et je n’ai pas utilisé de pinces ou d’épingles, ça a donné quelque chose de chaotiquement pas droit, mais ce n’est pas bien grave vu que c’était que pour une soirée.

Tissu fabric bones and skulls Pirate bandana couture sewing

Pirate bandana couture sewing tissu squelette os

Encore plus chaotique, la confection de mon chapeau tricorne pirate d’après ce tutoriel, sans couture, il suffit juste de faire du collage. J’avais trouvé un reste de tissu d’aspect velours pour pas grand-chose, donc top pour le chapeau. Mon problème ? L’utilisation d’un glue gun. Comme j’ai dû utiliser ça qu’une fois, il y a longtemps, je n’ai pas l’habitude de jauger la quantité de colle à mettre. Du coup, j’en ai beaucoup trop mis. Résultat ? Il y a de la colle partout. D’ailleurs, je me demande comment j’ai fait pour ne pas me coller les doigts. Pour cacher l’excès de colle tout autour du haut du chapeau, j’ai collé un bout du tissus pirate, mais comme j’ai fait ça la veille, je ne me suis pas prise la tête, surtout que le rendu était déjà loupé à cause de la colle visible partout. Au final, ça a donné un mini tricorne pirate moche auquel j’ai ajouté des petits picots pour faire un pentagramme (que j’ai oublié d’inverser xD). Pourquoi un pentagramme sur un chapeau pirate ? Pourquoi pas ?

tricorn pirate hat

En bref, ce n’est pas bien grave, je savais que c’était que pour une soirée et j’ai fait ça la veille sans chercher à m’appliquer méticuleusement, donc forcement le résultat n’est pas top. En fait, lorsque c’est que pour quelques heures et dont tout le monde ne va pas faire gaffe ou même voir (car le bbq c’est déroulé la nuit) le chapeau (ou autres), je n’ai pas vraiment envie de me prendre la tête / le temps de faire ça super bien, ce qui est différent quand c’est en rapport avec des vêtements que je compte porter tous les jours (je suis en train de bosser sur des futurs chemises et corsets).

Couture #11 : Sac à repas Left 4 Dead 2 First Aid Kit

Je suis enfin installée à Didcot et je suis prête pour reprendre du poil de la bête en couture, crochet et hydroponie. D’ailleurs, voici mon premier projet couture depuis que je suis en Angleterre : un sac à repas (lunch bag) inspiré du First Aid Kit (aussi appelé med kit ou health bag) de Left 4 Dead 2. Pourquoi un med kic L4D2 ? Parce que le gras c’est la vie et surtout que j’en avais marre d’utiliser des sachets plastiques pour emmener mon repas de midi au labo.

sac left 4 dead 2 medic pack frst aid bag couture sewing

Je me suis basée sur ce tutoriel, sauf que j’en ai fait un sac. J’ai donc ajouté une doublure interne et une tirette sur le côté du sac. Aussi, je pensais que le patron du tutoriel allait donner un sac trop petit, alors je l’ai agrandi un peu. Résultat ? Il est largement grand pour un simple lunch bag. Toute fois, ce n’est pas non plus un gros sac à dos. Grossièrement, il fait environ 27 cm X 22 cm X 15 cm. J’ai de quoi y mettre le repas de cinq personnes… Mais finalement ce n’est pas plus mal, ça pourra me servir lorsque je pars en balade pour la journée ou pour faire de simple course.

Les sangles sont très légères, j’aurais dû faire plus attention et prendre des plus épaisses. Je ne pense pas que ce soit si gênant que ça, mais ça peut être limite si le sac devient lourd.

Sinon, j’ai fait plein d’erreurs de couture : celles d’inattention, celles parce que je n’ai pas utilisé d’épingles ou je n’ai pas bâti durant la couture, des erreurs de mesures ou encore des erreurs de couture car je suis débutante. Bref, mon sac est plein d’erreurs et de faux pas. Mais il n’en est pas moins fonctionnel. Il y a deux poches sur le côté, les deux tirettes ventrales donne accès à un petit compartiment (pratique pour les serviettes et/ou couverts) et il y a la tirette principale sur le côté (celle que j’ai ajouté en plus par rapport au tutoriel) qui donne accès au sac.  Certes, il n’est bien cousu, mais il me plait ce sac à repas.

Voici des photos prises à l’arrache juste après avoir fini le sac à 2h du mat et sans avoir nettoyé les bouts de fils qui traînent.

sac left 4 dead 2 medic pack frst aid bag couture sewing 2

sac left 4 dead 2 medic pack frst aid bag couture sewing 3

sac left 4 dead 2 medic pack frst aid bag couture sewing 4