Référence crochet #1 : Pancho Impastor

Le crochet n’est vraiment pas connu et même souvent confondu avec le tricot. Je pense par exemple aux amigurumi crochetés dont on voit clairement que c’est du crochet mais ils sont confondus avec du tricot. Cette confusion n’est pas bien grave et il suffit juste d’expliquer ce qu’est le crochet et qu’il n’y a pas que les aiguilles dans la vie des pelotes. Du coup, j’ai été super étonné de voir une personne crocheter dans la récent série humoristique Impastor (saison 1, épisode 4: Thou Shalt Not Steal).

crochet reference

D’ailleurs, dans ce même épisode, elle coud aussi.

Projet Dragon Rouge #1 : Bracelets, partie 4 et fin

Partie 4 et fin de la création de mon bracelet en écaille de dragon (ou scalemail): J’ai ajouté une chaînette sur le haut du gantelet pour l’y attacher à mes doigts. Je ne voulais pas un truc unique, qui entoure juste le majeur, donc j’ai encerclé l’index et l’annulaire avec. Voici le résultat finale (heureusement, on m’a aidée à serrer le laçage, car c’est pas évident seul, il va falloir que je trouve la technique). Il va falloir que je nettoie les écailles! Ça se salie super vite et facilement.
La couleur est rouge foncée et non pas rose foncée, mais mon phone fait des photos de merde.

Gantelet en écaille de crocodile scalemail gantelet

Pour suivre l’évolution de ce bracelet, voici la partie 1, la partie 2 et la partie 3.

Enfin, il me reste plus qu’à faire le second gantelet.

Projet Dragon Rouge #1 : Bracelets, partie 3

Dans cette troisième partie de la création d’un bracelet en scalemail ou écaille de dragon, j’ai abandonné la partie interne pour un système de laçage simple. Pour suivre l’évolution du bracelet depuis le début, voici la partie 1 et la partie 2.

Comme prévu, j’ai ajouté une armature en fer aux deux côtés de chaque partie du gantelet. Ça permet de faire tenir les écailles et évitent qu’elles ne s’effondrent. Sauf que j’ai rencontré un autre problème en cours de route. Le système de fermeture par aimants ne sert pas assez mon bras pour maintenir le gantelet en place. Du coup avec la gravité, plus le fait que le diamètre de l’avant-bras rétréci vers le poignet, l’ensemble du gantelet s’effondre.

Du coup, pour tester, j’ai ajouté un élastique que j’avais sous la main (celui que j’avais utilisé pour faire le compteur de longueur de piscine). Le résultat fonctionne et le gantelet tient sur le bras, mais par contre, ça merdouille au niveau de la partie interne du gantelet, qui est trop épaisse.

Scalemail gantelet process step 3

Du coup, j’ai décidé d’abandonner l’idée de la partie interne, c’est dommage, car je trouvais ça vraiment chouette avec les aimants. A la place, j’ai fait un laçage très basique avec un lacet que j’avais. J’investirais dans un lacet en cuir dès que je peux, mais pour le moment, je garde ce lacet moche. Au final, ça tient bien, c’est juste pas du tout évident à serrer soit même.

Scalemail gantelet process step 3

La dernière étape consiste à ajouter une chaine qui va attacher le haut du bracelet aux doigts.