Patron crochet #1 : Une sacoche

Au départ, j’ai voulu me crocheter un sac puis finalement, j’ai fini par faire une sacoche fourre-tout, que je pense utiliser pour mes accessoires crochets et tricots. C’est simple à faire et surtout ça peut être personnalisé, que ce soit via des jeux de couleurs ou des schémas de dessins, etc.

À la base j’ai suivi ce patron pour un sac mais j’ai fini par le modifier pour en faire cette sacoche, dont voici les instructions (abréviation US) :

Matériel.
Crochet de taille 8 (5 mm) et 10 (6 mm)
Une pelote de laine de 50gr en heavy worsted, j’ai utilisé celui-ci: CEWEC Larvik
Moins d’une pelote de laine de 50gr dans une autre couleur en heavy worsted
Une aiguille à laine
2 boutons-pression

Crocheter la base de la sacoche.
Rang 1: Crocheter une chaîne (ch) de 30 avec le crochet de taille 10
Rang 2: ch 1 puis tourner, single crochet (sc) dans la seconde chaîne depuis le crochet puis à chaque chaîne (30 mailles).
Rang 3: ch 1 puis tourner, sc dans les mailles jusqu’au bout du rang.
Rang 4: répéter le 3 jusqu’à avoir environ 35 cm.

Crocheter tout autour de la base de la sacoche (permet à la poche de ne pas être serrer et ainsi pouvoir mettre des livres dedans par exemple).
Etape 5: Sc dans la boucle arrière de chacune des mailles en faisant tout le tour de la base de la sacoche (en gros, vous faites tout le tour du rectangle que vous venez de crocheter).
Etape 6 et 7: Changer de couleur (si vous le voulez) et avec le crochet de taille 8, double crochet (DC) dans chaque mailles tout autour de la base.

Former la sacoche.
Etape 8: Plier le rectangle (base de la sacoche que vous venez de crocheter) pour en faire une sacoche. En gros, le premier 1/4 du rectangle serra le rabat de la sacoche et le 3/4 restant est plié en deux parties égales pour former la poche.
Etape 9: Le long des deux côtés de la poche formée (cf l’étape 7)), sc ensemble les mailles des deux rebords pour fermer la poche.
Etape 10: Coudre deux boutons pressions sur le rabat+devant de la poche pour que la sacoche ait un système d’ouverture/fermeture. J’ai utilisé deux boutons pressions car ça ne coûte pas cher, sinon j’avais pensé à prendre des fermoirs magnétiques.

patron crochet sacoche

patron crochet sacoche

patron crochet sacoche

Amigurumi #4 : une pieuvre / Octopouce

Alors que je cherchais à crocheter un truc vite fait et sympathique, je suis tombée sur le patron d’une pieuvre « Pygmy Octopuss » dans le livre 75 Seashells, Fish, Coral & Colorful Marine Life to Knit & Crochet. Un long titre pour un livre rempli de patrons (en double, une fois en crochet l’autre en tricot) originaux. J’ai prévu d’en faire quelques un, dont le Anglerfish, et j’ai commencé par cette pieuvre.

Par contre, je n’arrive pas à faire le « french knots » pour les yeux, donc j’ai fait une broderie ultra simple à la place.

Enfin, je ne l’ai pas rembourrée de firberfill (fibre de rembourrage en polyester), du coup je peux le mettre sur mes doigts pour en faire une sorte de marionnette.

crochet patron de pieuvre

Amigurumi #3 : Un serpent

Aujourd’hui, j’ai fait un amigurumi serpent grâce à ce patron très simple. Le but était surtout de tester différentes façons de tenir le crochet (stylo ou cuillère) pour voir ce qui me convenait le mieux (au final, je préfère la tenue façon « cuillère »).

En fait, ce patron de serpent est ultra simple à faire, une fois la tête passée, ça devient plutôt chiant à réaliser vu qu’il faut crocheter uniquement en spiral à 12 mailles et c’est vite ennuyant, c’est d’ailleurs la raison pour laquelle, mon serpent est court.

Ceci dit, j’aurais pu personnaliser le serpent en changeant de couleur de temps à autre, en rajoutant une langue ou mieux encore, en faisant la forme d’une souris dans la partie de son corps pour imiter la digestion d’une souris. Mais ici, ce n’était pas le but, j’en ferais un personnalisé une autre fois, peut-être.

Enfin, lorsque ça devient vraiment ennuyant à crocheter, bien que ça aille plutôt vite et que l’on voit le travaille avancer, j’ai tendance à faire des erreurs, car je ne me concentre plus et que tout bonnement ça me « soûle ». Ça ce voit sur ce serpent, j’ai loupé des mailles, ainsi faisant des réductions involontaires au milieu du corps. Mais finalement, ce n’est pas bien grave dans ce cas là, comme dit, c’était une réalisation crochet pour tester le maintien du crochet.

serpent amigurumi

Amigurumi #2 : Un foetus dans un bocal (sans formol)

L’amigurumi que je viens de crochet a été fait d’après ce patron, qui semble être très controversée d’après les commentaires sur sa fiche sur Ravelry. Pour ma part, je trouve ce patron génial et c’est quelque chose que j’avais en tête de faire. J’ai été heureuse de découvrir qu’un patron gratuit existait déjà, vu que mon niveau de crochet est encore faible (une semaine et sans connaître toutes les mailles).

Ce fœtus dans un bocal (sans formol) est vite et simple à réaliser dans son ensemble. J’ai, toute fois, eu un peu de mal dans le triple crochet pour les mains. C’est la première fois que j’en fais et j’ai encore du boulot pour maitriser cette technique.

Aussi, crocheter la forme de la tête-corps (remarquer les moignons des deux jambes, cette malformation est faite exprès) m’a permis de savoir comment réaliser mon futur premier patron, je m’y mettrai après quelques autres réalisations, histoire d’avoir un peu plus de bouteilles dans le crochet.

Comme je n’ai pas encore reçu les yeux (safety eyes) pour amigurumi, que j’ai commandé, j’ai improvisé des yeux en brodant un point de croix pour chacun d’eux.

Sinon, il y a une erreur vers la fin du patron :

22. sc 8, invdec, sc 9 (19) à C’est bien 19 mailles, mais en sc 9, invdec, sc 9

23. sc 8, invdec, sc 8 (18) à C’est bien 18 mailles, mais en sc 9 invdec, sc 8

Pour finir, j’ai apprécié de faire ce patron, que je trouve génial, alors que d’autres pourraient le trouver glauque ou dérangeant. Par contre, comme je n’avais pas de bocal style « truc qui baigne dans le formol », j’ai enfin utilisé l’un des pots de confiture que j’avais achetés à une amie.

crochet amigurumi foetus in a jar

crochet amigurumi fetus in a jar

crochet amigurumi fetus in a jar

Crochet #3 : un neurone

En tant que neurophysiologiste et crocheteuse / tricoteuse débutante, je ne pouvais pas ne pas crocheter un neurone. Chose faite en suivant ce patron et dont voici le résultat.

Le fiberfill que l’on voit n’est pas du rembourrage qui sort du neurone, mais de la fibre synthétique (= fiberfill) qui a été
prise avec lors du single crochet (terminologie US).

Pour les dendrites, j’ai utilisé une autre technique que celle du patron initial. J’ai passé le crochet dans une maille du corps cellulaire. Puis j’ai fait un noeud coulant avec le fil de ma bobine sur le crochet, pour ensuite faire sortir le crochet de cette maille (avec le noeud coulant). Enfin j’ai fait un slip stitch (terminologie US) avec le fil relié à la bobine en le passant dans la boucle du noeuds coulant. J’ai ensuite continué en chaînette comme l’indique le patron. J’ai trouvé cette façon de faire plus simple que de faire des dendrites seules (entièrement séparées de la pièce principale crochetée) pour ensuite les attacher au neurone. Ici, elles le sont déjà. Par contre, je ne sais pas si c’est la meilleure chose à faire ou la plus efficace. Aussi je n’ai pas toujours respecté les 2 single crochets (terminologie US) par maille de chaînette.

image

Amigurumi #1 : Calamar

Aujourd’hui, j’ai créé mon premier amigurumi avec ce calamar, j’ai utilisé un crochet Clover soft touch F 3.75mm,  il me fallait normalement un crochet de 3 mm pour les nageoires, mais j’en ai pas, du coup j’ai gardé ce même crochet tout le long. J’ai utilisé du fil gris Miami de Novita (mon préféré comme je le rappelle) et je trouve que la couleur rend bien.

Ca fait moins d’une semaine que j’ai commencé le crochet et je ne connais pas encore toutes les techniques, donc forcément il y a des erreurs. J’ai par exemple appris le double-crochet et le demi double-crochet grâce à ce patron de kraken. Aussi, je me suis un peu lâchée niveau augmentation, du coup mon calamar est « obèse ». En fait, je pensais le faire plus grand, mais au final, ça a donné ce gros calamar. Au niveau des tentacules, j’en ferai des plus longs la prochaine fois. Pour finir, j’ai commandé, il y a quelques jours, des yeux de couleurs de 6 mm pour amigurumi sur Etsy, comme je ne les ai pas encore reçus, j’ai improvisé les yeux du kraken avec de la laine noire. J’ai promis à un ami de lui en faire un, il sera plus « maigre », avec des tentacules plus longues et des yeux de couleur (ou noir, car si la commande chez Situer sur Etsy se passe bien, j’en achète).

squid kraken amigurumi

Référence tricot #3 : Tricoter durant la révolution française

Voici une référence tricot trouvé dans l’excellent film humoristique History of the World part 1 réalisé par Mel Brooks en 1981. Je l’ai regardé pour la première fois le mois dernier et j’ai bien ri tout le long du film.

Ici, on est en période de révolution française avec un clan de rebelle français. Ils sont tellement pauvres, qu’en plus de ne plus avoir de laine (cf. le sous-titre anglais : « last week, I myself run out of wool »), ils n’ont même pas de langue, juste un accent stupide : « we are so poor, we do not even have a language. Just a stupid accent. ». Bref, un film bien drôle à voir si vous aimez ce genre d’humour.

history of the world part 1 knitting tricoter sans laine

Crochet #2 : Porte-clés porte médiator

Je cherchais un projet crochet facile à faire lorsque l’on débute, surtout que ma première création fût une simple balle. Puis j’ai trouvé sur Ravelry (mon profil) le patron d’un porte-clé porte médiator guitare ou/et basse.

J’ai suivi les instructions avec l’option C (une fois arrivé en bas de la « sacoche », l’auteur du patron propose trois options de faire pour y ajouter la boucle d’attache ou pas). J’ai utilisé mon crochet clover F 3.75 mm et comme d’habitude du fil Miami de Novita. J’ai choisi les même types d’accessoires que dans le patron, à savoir un bouton-pression et une bague/boucle/cercle d’attache.

Si j’ai utilisé ces trois couleurs différentes c’est pour d’une part bien voir où étaient les mailles, c’est plus facile avec du fil de couleur que noir, et d’autre part, je souhaite faire un changement de couleur de fil durant le projet, technique jamais faite en crochet. Prochainement, je compte en faire un en noir pour l’offrir. D’ailleurs c’est très rapide à faire.

crochet un porte clefs pour guitariste et bassiste Crochet porteclé

Edit : Voici la version noire où j’ai merdé à un moment donné, mais l’ensemble reste fonctionnel. En fait, au lieu d’être centré, le porte-médiator est aligné à droite, ce n’est rien de grave, juste esthétiquement différent. Mais ce n’est pas voulu, je trouve plus difficile d’utiliser du fil noir (lorsque l’on début en tout cas) que du fil de couleur, car les mailles ne se voient pas assez. Aussi, ici il semblerait que j’ai oublié de faire des augmentations sur le côté droit, mais qu’au final j’ai compensé à gauche pour avoir le nombre de mailles correctes, vu que j’avais constamment le nombre de mailles qu’il fallait.

SAMSUNG SAMSUNG

Crochet #1 : Une balle

Je me suis enfin mise au crochet, suite à un problème avec mes aiguilles circulaires 5 mm du set spectra de Knit Pro (une est cassée, ça m’a un peu refroidit le tricot, ainsi je commence le crochet).

Du coup, voici m’a première « balle » faite en corchet (Clover soft touch crochet F 3.75 mm) avec du fil Miami (mi coton, mi acrylique) de Novita, j’aime beaucoup les pelotes Miami de Novita car le fil est facile à tricoter/crocher puisqu’il ne se « défait » pas facilement, c’est une sorte de pelote pour débutant et ça me plait. Je n’aime pas lorsque le fil s’effiloche facilement ou de trop, surement parce que je suis débutante et que cela ira mieux plus tard.

Pour le pattern, j’ai suivi celui d’une pokeball (que je compte faire d’ailleurs). J’ai commencé en magic ring plutôt qu’en chaînette dont voici un tutoriel vidéo bien expliquée (en anglais) et j’ai rembourré la balle avec du fiberfill en polyester (j’ai acheté le fiberfill chez Askelli à Helsinki).

boule balle crochet